St Jean de Rebervilliers dans la Chronologie de Beauhaire (3)

Publié le par Amis de l'Eglise St Jean

   Voici la fin de la liste donnée par la Chronologie de l'abbé J. Beauhaire. Après nous être arrêtés sur les XVIe et XVIIe siècle, puis sur le XVIIIe, voici enfin la période allant de 1827 à 1890 (à nouveau, le texte de Beauhaire est en italique, la consultations des formulaires de la fabrique de l'église nous amenant parfois à donner des précisions entre crochets) :

1827 - Jean-Nicolas Roger, démissionaire en 1832 (+1850 à 50 ans)
1832 - Etienne-Valentin Vacherot ; curé de St Ange en 1836
     [Un document de 1834, nous apprend que l'intérim est fait par Lecomte]

1839 - Pierre-Thomas Fret (qui alla dans le diocèse d'Evreux en 1844)

     [Encore une fois, Lecomte assure l'intérim]

 

1852 - Louis-Victor Haret ; curé de Crécy en 1853
     [Les comptes de la fabrique portent sa signature dès 1850]

     [L'intérim est encore assuré par Lecomte,
               qui précise qu'il est également curé de Fontaine-les-Ribouts]

     [de 1869 à 1873, nous trouvons la signature d'Agoutin, curé de St Sauveur]

1874 - Jean-Marie-Augustin Baron, né à la Haute-Coursonnière (Ille-et-Vilaine)
                                      Curé de Fontaine-les-Ribouts en 1877

 


St Jean de Rebervilliers sera ensuite placé sous la responsabilité du curé de St Sauveur. Voici donc la liste que donne l'abbé Bauhaire pour les années qui nous intéressent :

1875 - Denis Leroux ; curé de Theuville en 1890)

1890 - Louis-François-Modeste Bayeul


Les formulaires de la fabrique nous donnent également celle du curé qui prendra la charge de ces paroisses après la rédaction de l'ouvrage de l'abbé Beauhaire :

 

Publié dans Un peu d'Histoire...

Commenter cet article

gilougarou 05/11/2009 16:36


Le grain de certains papiers à l'air sympa. Tu as pu les manipuler, ou était-ce des scans?


R. 06/11/2009 19:49


Pour les documents de cette page, il s'agit de documents que j'ai repris au rats... Et qui sont actuellement entreposés à domicile. La diversité des clichés vient simplement des variantes
d'éclairage.