L'église est en danger

Publié le par Amis de l'Eglise St Jean

PICT0331   Les habitants de St Jean de Rebervilliers ont pu entendre une dernière fois sonner la cloche Marie lors du mariage de Jocelyne et Manuel, en février 2010. La municipalité a dû ensuite voter un arrêté de fermeture en raison du mauvais état de l'église St Jean-Baptiste et St Jean. "Nous avons décidé de faire un diagnostic auprès d'un architecte conventionné afin de chiffrer de façon détaillée les travaux prioritaires" a expliqué samedi Josiane Champagne (sans étiquette), maire, lors d'une visite sur les lieux. Elle a levé les yeux vers le pignon ouest de la nef qui menace de tomber. Selon les spécialistes, d'autres désordres nécessitent une restauration à brève échéance.

 

Les limites du financement

 

"L'église fait partie des éléments indissociables du patrimoine communal et mérite toute notre attention, quelles que soient les convictions religieuses des uns et des autres" souligne Josiane Champagne. Le conseil municipal a souhaité mettre à l'étude les éventuelles possibilités de restauration de ce fleuron de l'histoire locale. "La grande question est de savoir si les investissements nécessaires et prioritaires à la mise en sécurité de cet édifice seront en adéquation avec le budget de la commune et le montant des sommes récoltées dans le cadre d'un appel à souscription" précise le maire.

 

Tous les habitants de la commune sont attendus samedi matin pour une réunion à la salle communale. Plusieurs spécialistes interviendront pour parler du projet de restauration d'un édifice doté de trois volumes distincts : la nef romane du XIIe, le choeur de deux périodes (XIIIe et XVIe) et le clocher dont la partie supérieure et la flèche ont été reconstruites au XIXe (...)

 

[Texte tiré d'un article paru le 15 avril 2011] 

Commenter cet article