St Jean de Rebervilliers, le village aux légendes...

Publié le par Amis de l'Eglise St Jean

Ancienne étape sur la route des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, l'histoire a été accompagnée de légendes et de rêves. Au XVIIIe siècle, la peste envahissant le Thymerais a décimé la population, et le village de Saint Jean fut rasé et déplacé 500 mètres au nord, autour du prieuré des moines Saint Vincent. Ceux-ci ont laissé une église dont le choeur est du XIIe siècle : elle contient un chemin de croix écrit en espagnol et en français, comme à Boulay, et la pierre tombale d'une princesse polonaise dont on ne sait à vrai dire ce qui la justifie ici : est-ce parce qu'elle décéda au cours de son pèlerinage, ou bien parce qu'elle aurait été une bienfaitrice du prieuré ?

La forêt semble calfeutrer Saint Jean en le protégeant des vents d'ouest. On peut y découvrir une pierre pyramidale, trace d'un culte néolithique, et l'allée Royale qui la traverse garde son mystère. Sans épuiser la richesse historique, on ne peut manquer d'évoquer Criloup, le seul hameau au nord de la route de Dreux. Les paysans avaient l'habitude de faire paître leurs chèvres autour d'une chapelle (détruite en 1936). Or, une fois, un loup sorti de la forêt s'attaqua à une chèvre attachée à un pieu. Celle-ci, arrachant son entrave, fut poursuivie par le fauve jusque dans le lieu saint, d'où elle s'enfuit, laissant son agresseur prisonnier, juste capable de pousser des hurlements...

In fine, n'oublions pas la fête de la Saint Jean, qui était une procession avec bannières ; un bâton de Saint Jean était vendu aux enchères après la messe à une famille qui le prenait en garde durant un an. L'argent récolté servait alors à payer d'immenses couronnes en perles aux défunts, ainsi que la confrérie Saint Jean qui organisait les funérailles des habitants...

[Texte tiré d'un article paru dans ... du 25 août 1990 ;
              il contient des erreurs factuelles, à découvrir en explorant les liens...]

Publié dans Un peu d'Histoire...

Commenter cet article

gilougarou 04/09/2009 18:59

oh oui, Je suis très curieux de visiter la forêt de Châteauneuf, qui appartient en partie à ta commune d'ailleurs, et de voir Gazon Maudit

R. 04/09/2009 20:00


...Sauf que là, va falloir se dépêcher, car nous avons retrouvé la propriétaire de Sophie (tel est son vrai nom). Mais la forêt, elle, restera en place ^^


gilougarou 04/09/2009 10:04

Tiens, oui. C'est marrant, je n'avais pas remarqué que ta commune se limitait à 1 bourg et 1 hameau. Il faudra vraiment que je vienne la visiter un peu, tu te rends compte que je n'ai pas encore fait de vraie promenade chez vous?

R. 04/09/2009 18:47


Tu viens quand tu veux ! Et puis, tu as des arbres à voir dans la région pour le blog que vous animez, non ?